Orientation 53

CREF de Laval - BP 1035

109, Av Pierre de Coubertin

53010 LAVAL Cedex

Tél : 06 61 46 23 59

Identification



Membres : 16
Contenu : 92
Affiche le nombre de clics des articles : 97080
Home Rés. Compétitions

Marion, a participé au Raid Obivwak 2014, son 1er raid. Elle nous livre ses impressions.

Marion, comment s'est passé ce raid ?

- le raid avait lieu à Annecy, il faisait très chaud avec plein de soleil, après le nombre de participants je sais pas...

Lire la suite...

Ça c’est passé ce dernier dimanche, dans une belle et sombre forêt, pas très loin de Rennes et dénommée  « Haute sève » et comme chacun sait, la sève ça monte, ça monte et ça rend les gens amoureux… Bref, tout un programme… Donc, dis ai-je, nous étions un certain nombre, de ces bipèdes à jambières renforcées, prêts à affronter l’armée des cent balises qui avaient pris position dans les profondeurs de la forêt  et sans nous douter qu’outre leurs tenues camouflées rouges et blanches et leurs équipements électroniques à visée infra rouge et  à bipeurs de contrôle, ils avaient aussi dépêché dans les coins les plus reculés et les plus inattendus de ces sombres frondaisons, des éléments des forces spéciales et maléfiques, destinés à perturber et désorienter  l’attaque de nos valeureux soldats.

Lire la suite...

Je dois avoir un problème avec les courses d'orientation les jours de brouillard, même s'il est peu dense comme c'était le cas aujourd'hui : je ne me rappelle pas en avoir réussi une seule.

A la sortie des 3 premiers postes, j'ai fait un 90° en sortant du stade, et pendant 5' mon cerveau déjà embrumé s'est évertué à réconcilier le terrain réel avec la carte jusqu'à ... ce qu'il n'y arrive plus. Sensation déroutante et plutôt désagréable. Bref il m'a fallu 5' de plus pour me remettre à l'endroit et essayer de sauver les meubles en faisant un choix d'itinéraire pas franchement optimisé.

Lire la suite...

Edith, Yves, Marion, Romain et moi-même avons covoituré pour nous rendre à Angers de bon matin par un temps frais et brumeux (3°C affichait la voiture en arrivant sur place !).

Autant dire qu’il fallait mieux courir que de rester statique.

De nombreux raiders (par équipe de 2) étaient présents. En fait, Philippe Masson (du club d’Angers) nous a fait profiter des postes qui étaient posés à l’attention des raiders (qui on dû enchainer avec une autre épreuve, ce qui leur faisait environ 3 h d’effort si j’ai bien compris)…

Lire la suite...

Plus d'articles...