Orientation 53

CREF de Laval - BP 1035

109, Av Pierre de Coubertin

53010 LAVAL Cedex

Tél : 06 61 46 23 59

Identification



Membres : 16
Contenu : 92
Affiche le nombre de clics des articles : 98761
Home Rés. Compétitions Championnat de France MD 2018

Une très grosse partie des orienteurs français (et même quelques étrangers) s'étaient donné rendez-vous ce week-end pour plusieurs courses dont le championnat de France MD et le championnat de France des clubs (course de relais le dimanche)

Pour nous, notre participation s'est limitée au France de MD le samedi auquel Marion était qualifiée. Yves, Emmanuel et moi-même, non qualifiés, avons toutefois pu participer à  la MD Open qui suivait le championnat de France et sur les mêmes circuits.

C'est donc Marion qui prenait sont départ la première d'entre nous, dès 14h06. L'éventualité de rater son départ lui a causer un peu de stress mais sans raison, car le planning du voyage préparé par Yves était au top.

Partant le dernier à 17h30, j'avais le temps de surveiller l'arrivée de Marion. D'abord un oeil sur les écrans d'affichage des arrivées. Un système permettait de prendre connaissance d'un temps de passage à une balise intermédiaire (mais je ne sais pas laquelle !).


En gris, la place qu'aurait la concurrente si elle arrivait à cet instant. En vert/bleu les concurrentes déjà arrivées.

 

Et en repart
et en repart sans trainer !

Marion est finalement classée 12ème de sa catégorie (D18) avec, si j'ai bien compris, une marge de progression positive. Bravo Marion.

De mon côté, pour ne pas gaspiller mes quelques forces, je fais en marchant tranquillement les 2 kilomètres qui sépare l'aréna du départ.

L'horloge du départ affiche 17h02 (j'ai donc presque une demi-heure d'avance) mais elle affiche aussi la température : 28,4° C !

Les moustiques sont de sortie.

J'ai eu droit à un petit enchainement dans une zone où il fallait être très vigilant. J'ai eu passé 4:36 à faire 7 à 8 alors que 1:52 m'a suffi de 8 à 9 :

 

Fin de parcours sans trop accélérer pour ménager ma cuisse droite et ouf c'est l'arrivée après 42:37 de course.

Mais en fait il restait une dernière épreuve : le passage à la GEC... Il a fallu attendre environ 30 minutes pour "vider" ma puce !

Ca reste un beau souvenir.

Mention spéciale à Emmanuel qui est arrivé 2ème en H50, montrant ainsi qu'il n'aurait pas volé une qualification au Championnat de France puisque son temps l'aurait mis à la quatrième place.

Les résultats ? Ils sont là.